jeudi , 23 septembre 2021

Énergie : la location des groupes électrogènes d’Aggreko va couter 9 millions USD à la Guinée

La société nationale d’électricité de Guinée, qui peine à satisfaire la demande de courant, a signé un contrat avec la société britannique Aggreko pour la location de groupes électrogènes, après de violentes manifestations contre les coupures à Conakry, a appris mardi l’AFP auprès de la présidence guinéenne.

Le contrat entre Electricité de Guinée (EDG) et Aggreko a été signé pour la location de groupes électrogènes d’une capacité totale de 50 mégawatts.

Le coût de la location est de 9 millions de dollars (plus de 6,7 millions d’euros) et les groupes électrogènes, dont le nombre n’a pas été indiqué, seront fonctionnels à partir du 30 août pour une durée qui n’a pas été précisée.

La société britannique, « spécialisée dans la location de groupes électrogènes, se chargera du transport, de l’installation des équipements et de leur exploitation », selon la présidence.

Conakry a connu ces derniers jours des manifestations violentes contre les coupures de courant ayant provoqué des affrontements entre les protestataires et la police, qui ont fait de nombreux blessés.

Le siège de la société nationale d’électricité dans la capitale avait été saccagé et incendié lors d’une des ces manifestations qui ont été ensuite interdites par le gouverneur de Conakry.

Elu en 2010, le président guinéen Alpha Condé avait promis de rétablir les services de base dont l’électricité trois mois après son investiture.

Les coupures d’eau et d’électricité sont récurrentes depuis des décennies en Guinée et donnent régulièrement lieu à des manifestations de colère de la population.

 

—————————-

 

Note de la Rédaction: Photo : Nava Touré, DG de EDG