samedi , 4 décembre 2021
Flash info

Violences à N’Zérékoré : Déclaration du Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière

C’est avec consternation doublée de graves préoccupations que le CSDF apprend les évènements tragiques qui se déroulent actuellement à N’Zérékoré, capitale de la Guinée Forestière. L’escalade de la violence entre les communautés Kpèlè et Konianké nous rapproche de plus en plus du spectre de conflit ouvert entre ces deux communautés, condamnées cependant à vivre ensemble.

Les atrocités qui se poursuivent jusque dans les retranchements sacrés des familles et qui connaissent l’utilisation de plus en plus guerrière des armes à feu, n’apporteront que désolation et carnage à notre région forestière et par extension à notre pays la Guinée.

Le CSDF appelle toutes les parties à la cessation immédiate des hostilités en vue de créer le climat social favorable à la recherche de solutions durables.

Le CSDF demande résolument au gouvernement
guinéen de prendre des mesures immédiates appropriées pour mettre fin au chaos et rétablir l’ordre. En effet il est difficile de comprendre que la ville de N’Zérékoré soit encore le théâtre de la violence et du désordre, plus de 24 heures après le déclenchement des hostilités.

Comment se fait il qu’il y ait encore des morts et des blessés ainsi que d’importants dégâts matériels après le couvre feu ?

Comment se fait il qu’au moment où nous faisons cette déclaration, des coups de feu sont encore entendus dans la ville ?

Il est extrêmement difficile de comprendre l’absence totale de mesures sécuritaires pour endiguer la prolifération incontrôlée des armes de guerre dans cette région qui a servi de refuge aux populations déplacées par les conflits du Liberia, de la Sierra Leone et de la Côte d’Ivoire.

Le CSDF appelle toutes les personnes et organisations de bonne volonté à relayer le message de paix afin que des enquêtes juridiques approfondies soient diligentées pour démasquer et punir tous les instigateurs criminels.

Enfin le CSDF lance un appel patriotique au calme et à la préservation des liens ancestraux qui continuent d’unir malgré tout, des communautés condamnées par l’histoire et la géographie, à vivre ensemble.


Vive l’unité nationale

Vive la paix en Guinée.

Philadelphie le 16 Juillet 2013

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDF)