samedi , 4 décembre 2021

Alpha Condé souhaite une campagne électorale apaisée et civilisée

A l’issue des travaux du dialogue politique entre les leaders guinéens, le président guinéen Alpha Condé a exprimé mercredi son souhait d’une campagne électorale apaisée et civilisée, pouvant aboutir à des élections législatives transparentes en fin septembre 2013.

Le président guinéen a invité les représentants des partis politiques, qui sont venus lui rendre visite en compagnie du collège des facilitateurs, à faire preuve de responsabilité et de discernement dans le combat politique.

Selon lui, le développement socioéconomique de la Guinée est un défi qui s’impose à tous les acteurs politiques et sociaux, toutes tendances confondues et sans aucune exclusion.

Il a pour cela renouveler l’engagement du gouvernement à s’impliquer davantage pour traduire en acte concret les résultats du dialogue et à faciliter le processus des élections afin que le pays puisse parvenir à organiser des élections libres et acceptables par tous.

« La Guinée a besoin de réforme très profonde parce que nous venons de loin », a précisé le président Condé, qui estime par ailleurs que le pays a aussi besoin de paix, d’unité et de concorde nationale pour poser les bases solides de son développement économique et sociale.

Il a tenu à remercier tous les acteurs du dialogue politique inter-guinéen qui ont facilité les pourparlers, assortis d’un accord politique global fixant les paramètres de la tenue imminente du scrutin électoral prévu pour le mois de septembre.

« La bataille politique, ce n’est pas la guerre, c’est une compétition entre les hommes politiques du pays », a expliqué M. Condé, avant de rassurer que le gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité de tous et de chacun, dans le respect de l’intégrité physique et morale des citoyens guinéens.

Xinhua