mercredi , 22 septembre 2021

Dubréka: Un fils de l’ex-président Conté décède de « crise cardiaque »

Moussa Conté, ex-consul de Guinée en Arabie Saoudite et deuxième fils de l’ancien président guinéen le général Lansana Conté, est décédé ce mercredi 14 novembre dans la soirée des suites de crise cardiaque à Bouramaya, préfecture de Dubréka (à 50 km de Conakry), a appris Mediaguinee de source bien informée.

Âgé d’une quarantaine d’années, Moussa Conté a fait 7 fois le pèlerinage à la Mecque. Son parcours fut non sans difficultés. Après l’école primaire au camp Almamy Samory Touré, le collège 28 septembre, Moussa est en France. Là, commence des moments sombres pour le fils du président qui chute du 3è étage d’un immeuble et fait 8 mois dans le coma, rapporte à Mediaguinee un proche du défunt.

Après la France, le jeune Conté, marié et père de plusieurs enfants, est à Pyongyang en Corée du Nord pour des cours en agriculture. Longtemps malade, il  fréquentera plusieurs fois la Tchécoslovaquie pour des soins.

Récemment, après la mort -en décembre 2008- de son père (Photo), sur assistance du président Alpha Condé, Moussa Conté est de nouveau au centre médical de Tchécoslovaquie.

En 2009, accusé  par le CNDD (Conseil National pour la Démocratie et le Développement) du capitaine Moussa Dadis Camara de fabriquer de la cocaïne à base du méthanol, Moussa Conté, alors PDG de MOSMART Guinée, est arrêté et jeté en prison. Il sera finalement libéré…


MEDIAGUINEE