dimanche , 26 septembre 2021

Pr. Alpha Condé – Récomposition de la CENI : « Notre classe politique dans son ensemble est parvenue à un consensus »

Conakry, 30 octobre 2012 – En parvenant à former la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Guinée met fin à la crise politique qui enrayait la préparation des élections législatives. Résultat d’un dialogue approfondi entre l’opposition et le gouvernement, le consensus trouvé permet à la Guinée de relancer activement le processus électoral.

Annoncée par décret présidentiel lundi 29 octobre, la nouvelle CENI paritaire est composée de dix représentants de l’opposition, dix de la mouvance présidentielle, trois représentants de la société civile et deux représentants de l’administration. Mi-octobre, le refus de l’opposition de déposer sa liste de dix représentants avait bloqué la recomposition de la CENI et le processus électoral dans son ensemble, alors qu’une très large majorité de Guinéens souhaite aller aux élections et avancer.

« Je salue la maturité de notre classe politique dans son ensemble. Elle est finalement parvenue à un consensus, permettant à la Guinée d’avancer », a déclaré le Président de la République Alpha Condé.

« C’est non seulement le processus électoral qui est relancé mais c’est aussi le signe que notre nation toute entière progresse dans son apprentissage démocratique. Il y a une chance historique pour l’émergence d’une opposition guinéenne démocratique et responsable, pour qu’elle se construise dans le consensus et l’apaisement », a souligné le Président Condé.

« Nous aurons bientôt une Assemblée Nationale représentative, émanation de la volonté du peuple souverain. Les différents partis pourront y mener un débat d’idées, consensuel ou non, mais toujours constructif. Ce dialogue apaisé est essentiel à l’équilibre et au renforcement de notre démocratie », a indiqué le Président Condé.

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Alhassane Condé a rappelé, dans un communiqué publié aujourd’hui, la feuille de route de la nouvelle CENI : après la nomination de son président, elle proposera prochainement au Président de la République un chronogramme lui permettant de fixer la date des élections législatives.
***

Bureau de Presse de la Présidence de la République de Guinée