mercredi , 22 septembre 2021

Kissidougou : Remise par l’USAID d’un pavillon pour la prise en charge des fistules

Aujourd’hui, le 11 octobre, le monde célèbre pour la première fois la « Journée internationale de la fille ». Cette Journée a été établie par les Nations Unies pour encourager le respect des droits fondamentaux des filles dans la société.
Cette année, la Journée est axée sur les mariages et les grossesses précoces, avant l’âge de 18 ans, qui posent des risques pour la santé des filles.

Éviter les mariages précoces peut réduire les complications médicales de la grossesse et prévenir des infirmités dévastatrices comme la fistule obstétricale. La fistule survient durant un accouchement difficile et prolongé, quand une femme n’a pas accès à la césarienne.

Généralement, le bébé meurt et la mère devient incontinente (incapable de garder les urines) pour le reste de sa vie. A cause de cette infirmité, les femmes souffrant de fistules font souvent l’objet d’isolation sociale. Les jeunes mères adolescentes et les femmes qui accouchent à domicile sont particulièrement vulnérables à la fistule.

Heureusement la chirurgie peut réparer la plupart des fistules. Depuis 2006, avec l’appui de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), le projet « Fistula Care », mis en œuvre par l’ONG EngenderHealth, a aidé environ 2300 femmes à recevoir le traitement chirurgical en Guinée.

A Kissidougou, ce projet de santé maternelle bénéficie de l’appui des autorités locales, avec des activités de traitement, de prévention, de gouvernance démocratique locale, et de réintégration sociale et économique des femmes souffrant de fistule.

Répondant à la requête formulée par la Commune Urbaine, USAID a financé la construction d’un nouveau bâtiment pour la maternité de l’Hôpital préfectoral de Kissidougou, qui est devenu un centre d’excellence de la prise en charge des fistules en Guinée. Le nouveau pavillon contient 14 lits pour les femmes opérées de fistule et un bureau de surveillance.

La cérémonie d’inauguration a eu lieu le 5 octobre 2012 à Kissidougou, en la présence effective du Maire de Kissidougou, du Préfet, du Directeur National de la Santé Familiale et de la Nutrition (représentant le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique), du Directeur National Adjoint des Etablissements Hospitaliers et de Soins, du Conseiller Politique du Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, du Directeur de l’Hôpital de Kissidougou, du « Soti Kemo » de Kissidougou, du Représentant de EngenderHealth et de la Directrice de l’USAID en Guinée.

Les festivités ont réuni les autorités locales, les ONG nationales et internationales, les sociétés privées, les communautés de Kissidougou, le personnel de l’Hôpital préfectoral, et surtout les femmes attendant le traitement de fistule.

Bureau de Presse de l’Ambassade Américaine