samedi , 4 décembre 2021

Simfer soumet l’Étude d’Impact Social et Environnemental du Projet Simandou au Gouvernement guinéen

Simfer S.A., la filiale guinéenne de Rio Tinto qui développe le projet de minerai de fer Simandou, avec ses partenaires dont la République de Guinée représentée par l’Unité de Coordination de la Soguipami, a soumis l’Étude d’Impact Social et Environnemental (EISE) portant sur les composantes mines et voie ferrée du Projet au Gouvernement de Guinée.

L’EISE, basée sur la consultation des organisations et des communautés pouvant être effectées par le Projet Simandou, est soumise à l’approbation du Bureau Guinéen d’Études des Évaluations Environnementales (BGEEE). De plus, une série de séances publiques se tiendra dans les mois à venir afin de présenter directement aux personnes affectées par le Projet Simandou les résultats de l’EISE. L’EISE est accessible sur les sites riotintosimandou.com et soguipami.com.gn et des copies sont disponibles dans des bureaux d’information désignés en Guinée.

Graham Davidson, directeur général de Simfer S.A. a déclaré : “Nous nous engageons pleinement pour faire en sorte que Rio Tinto et ses partenaires développent le Projet de manière à maximiser les avantages à long terme au profit de la population guinéenne et à en minimiser l’impact sur les communautés locales ainsi que sur l’environnement. Les informations rassemblées lors de la préparation de l’EISE assureront que le projet est conçu
et exécuté selon ce principe.”

Cécé Noramou (Soguipami), Coordonnateur de l’Unité de Coordination des Infrastructures de Simandou a déclaré : “Deux des enjeux de ce projet sont la protection de l’environnement et le développement communautaire qui doivent s’inscrire dans la durabilité. Ces études ont été effectuées suivant les règles de l’art et nous sommes confiants de la bonne mise en oeuvre d’un plan de suivi environnemental et social; ceci pour le bien des communautés qui seront affectées par le projet Simandou.”

L’EISE fixe une base de référence permettant une évaluation continue de l’impact du développement de la mine, du chemin de fer et du port.
Dans cette évaluation, il a été tenu compte de toutes les questions soulevées pendant le processus de consultation pour la préparation de l’EISE et celles-ci continueront à constituer une partie importante du processus de prise de décisions durant toute la durée de vie du projet.

L’EISE de Simandou a été entreprise conformément à la législation guinéenne, aux standards de Rio Tinto et aux normes de la Société Financière Internationale.

Note aux rédacteurs

À propos de Simandou

Simandou est un projet d’extraction de minerai de fer de classe mondiale situé dans le sudest de la Guinée et comprenant une mine, un chemin de fer Transguinéen d’approximativement 650km et un nouveau port en eau profonde situé au sud de Conakry.

Le titulaire de la concession minière et la société de gestion du projet est Simfer S.A., une société actuellement détenue a hauteur de 95 pour cent par Simfer Jersey – une jointventure immatriculée à Jersey et détenue par Rio Tinto (53%), et Chalco, une filiale de Chinalco (47%), et la Société Financière Internationale (5%), membre du Groupe Banque Mondiale. L‘État guinéen pourra prendre une participation à hauteur de 35 % dans le capital social de Simfer S.A. et de 51 % dans la société qui sera dédiée au projet d’infrastructures (chemin de fer et port).

À propos de l’Unité de Coordination de la Soguipami

L’Unité de Coordination des Infrastructures de Simandou créée au sein de la Soguipami est dédiée à la conception, à la mise en place des organes de la société d’infrastructures prévue par l’Accord Transactionnel signé le 22 avril 2011 entre la République de Guinée et la société Simfer S.A. A ce titre elle est chargée au nom et pour le compte de la République de Guinée de la coordination, la supervision et du suivi régulier de toutes les études relatives à la construction des Infrastructures ainsi que de l’ensemble des procédures relatives à la passation des marchés de travaux, de fournitures et de prestations diverses se rapportant aux infrastructures du Projet Simandou.


À propos de Rio Tinto

Rio Tinto est un important groupe minier international dont le siège social est situé au Royaume-Uni, regroupant Rio Tinto plc, société inscrite aux Bourses de Londres et de New York, et Rio Tinto Limited, société inscrite à la Bourse d’Australie.

Rio Tinto s’occupe de prospection, d’exploitation et de traitement de ressources minérales. Il produit principalement de l’aluminium, du cuivre, des diamants, de l’énergie (charbon et uranium), de l’or et des minéraux industriels (borax, dioxyde de titane, sel et talc) et du minerai de fer. Bien que ses activités soient d’envergure mondiale, Rio Tinto est solidement implanté en Australie et en Amérique du Nord et possède d’importantes entreprises en
Amérique du Sud, en Asie, en Europe et en Afrique australe.