mercredi , 5 octobre 2022

UFDG : Faut-il craindre une guerre ouverte entre Cellou Dalein et Bah Oury ?

Le Démocrate// Depuis quelques temps, force est de constater  que le courant ne semble plus passer entre le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo et le vice-président du parti, Bah Oury.

Sur certains sujets d’ordre politique, les deux premiers responsables du principal parti de l’opposition guinéenne ont de plus en plus du mal à accorder leurs violons. De là à craindre une guerre ouverte entre les deux frères, il y a un pas que certains militants commencent déjà à franchir.

Le mercredi 25 avril dernier, le président de la République, le Pr Alpha Condé, a pris l’initiative de rencontrer le chef de file de l’opposition pour débattre d’un certain nombre de sujets d’ordre politique. Au lendemain de cette rencontre, des voix se sont fait entendre au sein de l’UFDG pour critiquer  cette démarche  par voie de presse. La réaction la plus remarquée fut celle de Bah Oury, qui, depuis l‘attaque de la résidence privée du chef de l’Etat dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011, a préféré s’exiler. Bah Oury, faut-il le rappeler, est le fondateur de l’UDFG, un parti crée après son départ de l’UFD de feu Alfa Sow. Il a accepté par la suite de tendre la main au doyen feu Bâ Mamadou, qui deviendra le président du parti. En novembre 2007, Cellou Dalein Diallo a été intronisé à la présidence de l’UFDG.

La suite, on la connait. En 2010, le candidat de l’UFDG est arrivé premier lors du premier tour de la présidentielle. Au second tour, Cellou Dalein Diallo se verra coiffer au poteau par le Pr Alpha Condé, soutenu par l’Alliance Arc-en-ciel. Ce début de bras de fer ou de guerre de leadership ne va-il pas aujourd’hui contribuer à affaiblir relativement le parti au moment où il a besoin de se renforcer en vue des législatives censées mettre fin à la transition qui n’a que trop duré et qui fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le pays.
C’est la pertinente question que se posent actuellement tous les observateurs avertis de la scène politique guinéenne.


Le Démocrate