dimanche , 9 mai 2021

Les syndicats demandent une augmentation salariale de 200%

Huit centrales syndicales guinéennes ont invité lundi le pouvoir à augmenter le salaire des travailleurs de 200%. Déclaration.

« Les huit (8) centrales de Guinée se sont réunies à la Bourse u Travail le vendredi 9 mars 2012 de 09h00 à 12heures avec pour unique point à l’ordre du jour « l’examen de la situation socio-économique des travailleurs de notre pays ».

A la suite des débats, le mouvement syndical Guinéen :

– Considérant la baisse drastique du niveau de vie des travailleurs de tous les secteurs ;

– Considérant la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité (Riz, Huile, Sucre, Viande, Poisson, …) ;

– Considérant la disponibilité constante du Mouvement Syndical à la recherche des solutions des problèmes de la Nation en général et des travailleurs en particulier ;

– Considérant l’immixtion continue de l’Administration dans le fonctionnement du mouvement syndical à travers la présence de personnes n’ayant aucun mandat du mouvement syndical, dans les rencontres tripartites nationales ;

– Considérant l’importante hautement stratégique de l’opération d’assainissement du fichier de la Fonction Publique et de la biométrie ;

– Considérant les tracasseries et arnaques des usagers au niveau des barrages sur toute l’étendue du territoire du pays.

Demande au Gouvernement :

– L’augmentation du salaire indiciaire de 200 pour cent conformément au coût actuel de la vie ;

– La révision à la baisse des prix des denrées alimentaires ;

– Déplore la mise en scène orchestrée par le gouvernement à travers le Haut Commissariat à la Reforme de l’État et de la Modernisation de l’Administration en acceptant des individus qui ne représentent aucunement la CNTG encore moins le Mouvement Syndical Guinéen à la rencontre de Condéyah (Kindia) ;

– Demande la simplification du processus d’assainissement du fichier de la Fonction Publique et du recensement biométrique ;

– La levée de tous les barrages à l’exception de ceux des frontières.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*