dimanche , 26 septembre 2021

Une nouvelle alliance politique naît, le Collectif et l’ADP démembrés

Le siège de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) de l’ancien Premier ministre Jean-Marie Doré, sis à Belle-vue Camélia, a servi, mercredi 28 décembre aux environs de 13 heures, à la signature d’une nouvelle alliance politique dénommée le « Club des Républicains » avec pour sigle « CDR ».

« Cette nouvelle alliance, selon Henri Kpogomou de l’UPG, se propose d’agir en toute neutralité face à toute décision politique guinéenne ».

« Le nouveau centre est ouvert à tout parti politique qui épouse le centre », a ajouté M. Kpogomou, joint au téléphone par notre rédaction, juste après la signature.

Selon nos informations, cette nouvelle alliance est composée, entre autres, de l’UPG de Jean-Marie Doré, de GPT de Ibrahima Kassory Fofana, du PTS de Mamadou Diawara, du PNR de Boubacar Barry.

A ceux-ci, il faut ajouter le PUP -ancien parti au pouvoir- présidé par Moussa Solano qui quitte ainsi l’opposition radicale sous le label « Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition » et le parti AFIA de Saliou Bella Diallo qui a tourné, la semaine dernière, le dos à l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Le PSDG de Ibrahima Condé a lui aussi claqué la porte à l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) où siège le PEDN de l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté. On peut également citer l’adhésion au « Club des Républicains » du Bloc patriotique d’Elhadj Oumar Camara et la coalition Guinée Unie et indivisible.

Ce jeudi 29 décembre, pour la suite du dialogue politique inclusif au palais du peuple, le « Club des Républicains » a désigné cinq leaders pour parler en son nom à savoir Kassory Fofana, Mamadou Diawara, Boubacar Barry, Jean-Marie Doré et Saliou Bella Diallo.

En attendant de tout recadrer, le club a confié de façon circonstancielle le porte-parolat à Kassory Fofana de GPT.

Médiaguinee