samedi , 8 mai 2021

La Guinée n’est pour rien si l’avion de Sénégal Airlines a été cloué au sol à Conakry (Officiel)

Le Gouvernement guinéen a appris avec surprise sur les ondes de radios étrangères, la fermeture par les autorités sénégalaises de l’espace aérien sénégalais à tous les vols en provenance et à destination de la Guinée.

Cette mesure serait consécutive à la rétention d’un avion de Sénégal Airlines par les autorités guinéennes à l’Aéroport de Conakry pour des raisons de non paiement d’arriérés.

Face à cette situation, le Gouvernement guinéen tient à préciser qu’une telle mesure n’a jamais été prise par l’Etat guinéen.

Toutefois, il convient d’indiquer que le maintien au sol d’un avion de Sénégal Airlines à l’Aéroport de Conakry, le 1er Novembre 2011 est essentiellement dû à un contentieux financier qui oppose la FIR de Roberts à une compagnie sénégalaise.

C’est en réaction au non paiement de prestations fournies à Air Sénégal International que le Secrétariat Général de la FIR de Roberts a instruit ses contrôleurs d’interrompre leur assistance aux aéronefs sénégalais. C’est ce défaut d’assistance qui a empêché le décollage de l’avion de Sénégal Airlines qui était au sol à l’Aéroport de Conakry.

Informées de cette situation, les autorités guinéennes ont pris des mesures qui ont permis à cet avion de rejoindre sa base. C’est dans ce cadre qu’il a été demandé aux autorités sénégalaises de reprendre le contact avec la FIR de Roberts pour le règlement de cette question.

Dans cette perspective, Monsieur Karim Wade, le Ministre d’Etat Sénégalais chargé des transports aériens se propose également de recevoir, à Dakar, une délégation de la FIR Roberts.
Il importe de rappeler que la FIR de Roberts dont le siège est à Monrovia est l’organe de contrôle de l’espace aérien commun aux trois Etats : le Libéria, la Sierra Léone et la Guinée.

En tout état de cause, dans le souci d’éviter de pénaliser les usagers en provenance et à destination de la Guinée, le Gouvernement guinéen œuvre à la recherche de solutions à cette situation.

Conakry le 02 novembre 2011

Le Ministre d’Etat Chargé des travaux Publics et des Transports
Elhadj Ousmane Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*