mardi , 21 septembre 2021

Guinée : objectif, annulation de 2 milliards de dollars de dettes

L’augmentation du prix des produits pétroliers intervenue le weekend en Guinée apparait comme un véritable coup de massue pour les Guinéens très affectés par une décennie de crises sociopolitique.

Les Guinéens ont du mal à s’adapter à la donne. Le gouvernement a annoncé samedi les nouveaux tarifs des produits pétroliers à la pompe. Les litres d’essence et de gasoil sont désormais fixés à 9500 francs guinéens contre 7500 francs guinéens au préalable. Soit une hausse de 27%.

‘’La subvention du carburant coûte à l’Etat guinéen entre 140 milliards de francs guinéens par mois’’, a déclaré le ministre du ministre du Commerce, Mohamed Dorval Doumbouya dans un entretien ce matin avec Kaloumpresse.com. Au delà de cet aspect, le gouvernement qui estime que le carburant est moins cher en Guinée qu’ailleurs dans la sous-région, regrette qu’une partie de son carburant subventionné transite par les frontières terrestres pour se retrouver dans les cuves d’autres pays.

Mais ce qu’il faut surtout retenir par cette augmentation, c’est l’objectif de l’atteinte du point d’achèvement de l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) qui permettra à la Guinée, l’annulation d’une partie substantielle de sa dette. En clair, la Guinée se verrait annuler au moins 2 milliards de dollars de sa dette estimée aujourd’hui à 3 milliards de dollars. Mais pour y parvenir, le pays doit se débarrasser de certaines dépenses exorbitantes qui le dépouillent de tous ses avoirs.

Le Conseiller chargé des questions stratégiques du président de la République Dr Ousmane Kaba rassure que cette annulation qui devrait intervenir à partir de mars 2012 permettra à la Guinée d’économiser des fonds et de les orienter vers les infrastructures de bases.

Fatoumata Kéita
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com