dimanche , 24 octobre 2021

Déclaration de l’Union des forces démocratiques (UFD) sur l’attentat contre le Chef de l’Etat

Nous avons appris avec stupeur la nouvelle de l’attaque du domicile du chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011.
Cette opération engagée par des militaires lourdement armés, a fait de nombreuses victimes et des dégâts matériels importants. Elle avait manifestement pour objectif d’assassiner le Président de la République.

Au nom du Bureau Exécutif National et de tous les militants et sympathisants de l’UFD, nous tenons à exprimer notre ferme condamnation de cet acte criminel qui vise à perpétuer les pratiques d’un passé horrible, source de la misère que vit le peuple de Guinée depuis plus de 50 ans, sous la férule de régimes dictatoriaux civils ou militaires.

Nous réitérons notre refus d’accepter l’usage de la force pour conquérir ou conserver le pouvoir. Les différends politiques entre Guinéens doivent se résoudre par le dialogue fraternel et le respect des règles  démocratiques.

Dans cette dure épreuve à laquelle notre pays est une nouvelle fois confronté, nous appelons l’autorité publique, particulièrement la justice à rechercher la vérité, dans le strict respect des droits humains garantis par la Constitution. Contrairement aux pratiques bien connues dans le passé, il y a lieu de se garder de tout amalgame et de bannir définitivement les arrestations arbitraires ou illégales, les tortures et autres traitements inhumains et dégradants contre d’éventuels suspects ; ceux-ci doivent avoir un traitement digne du véritable Etat de droit que nous ambitionnons tous pour la Guinée, après tant d’innocents massacrés et de vies brisées.

Comme l’a annoncé le chef de l’Etat, nous espérons qu’un dialogue politique sincère et sérieux se concrétisera rapidement, afin de décrisper la situation politique, permettant ainsi à notre pays de reprendre sa marche en avant vers la démocratie, l’unité, la justice et le progrès. Loin des jeux politiciens stériles, c’est la seule vraie solution pour barrer définitivement la route aux aventures criminelles de déstabilisation, aux conséquences incalculables pour notre pays.

Fait à Conakry, le 20 juillet 2011
Pour le Bureau Exécutif National de l’UFD
Le Président
Mamadou BAH Baadiko