mardi , 21 septembre 2021

Incursion des militants du RPG au siège de l’UFR (Communiqué de presse de l’UFR)

Les attitudes belliqueuses des militants du parti au pouvoir, le RPG, commencent à prendre des ampleurs inquiétantes.

 

En effet, ce samedi, 2 juillet 2011 un contingent de loubards se réclamant du RPG sont venus provoquer délibérément les militants du l’Union des Forces Républicaines (UFR) réunis en assemblée générale au siège national de leur parti à Matam.


Tout a commencé aux environs de 12h quand un bus ayant à son bord une foule de militants du RPG s’est immobilisé devant le siège de l’UFR pour y déverser des loubards. Ces provocateurs conduits par un certain Chétaly, ont interrompu l’assemblée de l’UFR en demandant aux militants de ce parti de tout arrêter et se rendre immédiatement à la réception du Président de la République, M. Alpha Condé de retour du sommet du 17ème sommet de l’Union Africaine (UA) tenu à Malabo, en Guinée Equatoriale.


Mais, attachés à la devise de leur parti (Union, Développement et Paix), les militants de l’UFR, en hommes civilisés, sont restés sereins et calmes pendant que, les autres continuaient à faire des singeries dérangeantes.


Malgré l’intervention des citoyens de Matam, ces barbares ont continué leur sale besogne. Ce qui a suscité le courroux de l’assistance. Et l’atmosphère s’est enflammée.


Il a fallu l’intervention du Président de séance, M. Ibrahima Bangoura et d’autres membres du Bureau Exécutif National, qui ont été obligés d’interrompre les débats pour s’interposer entre les hommes du RPG qui, depuis l’accession de leur leader au pouvoir, veulent transformer ce pays en une jungle, et les militants de l’UFR.


Cette attitude du RPG est de nature à perturber la quiétude sociale et approfondir le fossé de la division. Or aujourd’hui les Guinéens ont plus tôt besoin de paix et de concorde nationale.


Daouda Camara

Cellule com. UFR.