Bannière
Bannière
Bannière

Les enseignants grévistes récusent la RTG, ovationnent les ministres Tibou et Gassama

  • PDF

Le divorce semble consommé entre les syndicalistes du SLECG et la Radio Télévision Guinéenne. Mardi, lors de la cérémonie de signature de l'accord suspendant la grève das le secteur de l'enseignement pré-universitaire, les grévistes ont fermement demandé l'expulsion de la salle des journalistes du média d'Etat.

 

Les faisceaux sont brouillés entre nos confrères et les enseignants qui observaient la grève. Ces derniers, sont fâchés à cause du traitement médiatique réservé à leur mouvement.

Dans la nuit du mardi, en signe de protestation, ils ont désavoué nos confrères et exigé leur expulsion de la salle du Palais du peuple qui abrite les négociations.

 

Ils en veulent à la RTG pour avoir qualifié leur mouvement de débrayage de "sauvage" mais également pour avoir organisé un débat à sens unique pendant la crise avec les membres du gouvernement.

 

A l'inverse, les syndicalistes ont affiché leur sympathie à l'endroit de Tibou Kamara, ministre d'Etat conseiller personnel du président de la République et de Khalifa Gassama Diaby, ministre de l'Unité nationale et de la Citoyenneté.

 

A ces deux personnalités, ils ont observé un standing ovation pour le rôle positif joué dans la résolution de la crise syndicale.

 

Mais comme les reporters de la RTG, le ministre du Budget Mohamed Lamine Doumbouya et l'Inspecteur général du Travail ont bénéficié d'un accueil très mouvementé.

 

Par Kaloumpresse