Bannière
Bannière
Bannière

N’zérékoré : l'homme ouvre le feu sur sa femme avant de se tuer

  • PDF

Un homme tue sa femmes avant de se donner la mort à l’aide d’un fusil de chasse de calibre 12, dimanche, 14 janvier 2018, à Guéïwi, un village de la sous- préfecture de Yalénzou, préfecture de N’zérékoré, rapporte l’AGP.


Les circonstances de ce crime restent encore non élucidées. Les deux corps ont été enterrés par la belle famille du défunt, après avoir détruit le bâtiment de l’assassin présumé et celui de ses parents.


Selon les informations recueillies sur place, c’est dans la matinée du dimanche dernier que le nommé Nontia Cé et sa femme se sont rendus dans leur champ à Guéïwi avec pour objectif, de récolter leur riz de bas-fond. «Pour tromper la vigilance de sa femme, Nontia Cé a fait semblant d’aller à la toilette.


Quelques moments plus tard, il sort son fusil calibre 12 et tire deux (02) coups dans le dos de sa femme, puis un 3e tire qui a été fatale pour la femme et elle s’est écroulée.


Poursuivant sa phobie, il a ensuite chargé une 4e cartouche avant d’introduire le canon du fusil dans sa bouche et appuyer sur la détente.


Surpris par les bruits les coups de feu, le voisinage accouru et trouve les deux corps à terre, gisant dans un flot de sang.


Aussitôt, les autorités et les élus de la localité ont été informés», a-t-on narré. Par la suite, les beaux-parents vivant dans l’un des secteurs de Gba, dans la sous-préfecture de Bossou, se sont mis à brûler tous les bâtiments du défunt mari présumé assassin et ceux de ses parents.


A noter, que les deux corps ont été enterrés, lundi, 15 janvier 2018, à Guéïwi, village natale du mari.


AGP