Bannière
Bannière
Bannière

Siguiri : bagarre rangée à Fatoya entre les trois bureaux de district

  • PDF

La situation se complique davantage dans la sous-préfecture de Kintinian (préfecture de Siguiri), plus précisément dans le district de Fatoya.

 

Le vendredi 07 juillet 2017, de sérieux affrontements ont eu lieu aux environs de 10 heures entre les partisans des trois bureaux de district.

 

Il s’agit des trois secteurs de Sokörö, de Hèrèmakönö et et de Bolibana. Cette guerre ‘’fratricide’’ tire son origine du découpage de cette localité en trois secteurs. Il y a aussi la confirmation, à son poste, de l’ex-président de district, Siaka Camara.

 

Le mercredi 03 juillet 2017 dernier, les représentants des trente-huit (38) villages de Bouré en général s’étaient retrouvés dans l’enceinte de l’école primaire de Fatoya pour prôner la paix et la quiétude sociale. Les sages se sont employés à sensibiliser les citoyens de Bouré.

 

« Les enfants, évitez la guerre, car vous n’en connaissez pas les répercussions. Donnons-nous la main. Nous ne sommes pas venus pour annuler un bureau. Cette mission viendra après.», ont-ils déclaré.

 

Après les incidents du vendredi à Fatoya, le calme est revenu. Les chefs des secteurs concernés se sont rendus à Siguiri pour attendre la décision finale des autorités administratives. Le bilan de ces regrettables affrontements fait état de trois blessés graves ; des armes blanches ayant été utilisées. Le sous-préfet de Kintinian, Alioune Cissé, a qualifié cet acte de rébellion.

 

« La loi va s’appliquer. La loi ne tolère pas ce genre de comportement, quel que soit ton statut social », a-t-il ajouté. Il y a eu des interpellations pour faire la lumière sur cette affaire. Les autorités judiciaires de Siguiri ont indiqué que le jugement des personnes interpellées ne va pas prendre beaucoup de temps. Elles ont promis que la vérité serait établie.

 

Lire la suite sur MEDIAGUINEE