Bannière
Bannière

La française Audrey Azoulay sollicite le soutien de Conakry pour la direction générale de l'UNESCO

  • PDF

Audrey Azoulay, ancienne conseillère de François Hollande et ancienne ministre française de la Culture a sollicité mercredi le soutien de la Guinée en faveur de sa candidature pour le poste de directeur général de l'Unesco.

 

Membre de la délégation qui accompagne Jean-Yves le Drian, ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères dans son périple au Sud du Sahara, Audrey Azoulay a demandé hier au président Alpha Condé de soutenir son dossier de candidature pour la direction de l'organisation onusienne en charge de l'éducation, la science et la culture.

 

La candidate de la France dit avoir promis au président guinéen sa détermination à œuvrer pour une prise en compte des préoccupations de l'Afrique au cours de son mandat.

 

"Les grandes questions de l'Unesco se trouvent en Afrique", a-t-elle déclaré, à la présidence de la République de Guinée.

 

Audrey Azoulay, 45 ans, prône la protection des biens culturels menacés par les conflits armés, notamment par les violences terroristes.

 

La désignation du nouveau directeur général de l'Unesco aura lieu lors d'un vote à bulletins secrets en octobre prochain. Neuf candidats sont en lice, présentés par l'Azerbaïdjan, le Viet Nam, l'Egypte, le Qatar, la France, le Guatemala, la Chine, l'Iraq et le Liban.


Par Mamady Fofana