Bannière
Bannière

Labé : un collège fermé parce que les filles tombent en syncope

  • PDF

Le Collège de la sous-préfecture de Popodara, dans la préfecture de Labé est fermé depuis le début de la semaine dernier, en raison de nombreux cas d’évanouissement des jeunes filles enregistrés dans les salles de classe, pendant les heures de cours, rapporte l’AGP dans la région.

 

Selon le sous-préfet de Popodara, Aly Konaté, dix (10) cas d’évanouissement de jeunes filles dans les salles de classe, pendant les heures de cours, ont été enregistrés au Collège de Popodara, lundi, 20 mars 2017.

 

«C’est lundi passé que moi j’ai reçu un coup de téléphone de la part de la part du principal du Collège. J’ai demandé au chef du Centre de Santé (CS) de se rendre là-bas immédiatement. On a trouvé 10 filles déjà qui étaient tombées. On a constaté que c’était un problème mystérieux. Il y avait un problème de diables. Le chef du CS a dit que ce qui se passe devant lui est au-dessus de ses compétences. J’ai demandé donc au principal de libérer les élèves», a expliqué le sous-préfet de Popodara.

 

Ce phénomène semble avoir provoqué une psychose générale au sein des populations de Popodara.

 

«Les filles qui sont tombées dans les salles ont été remmenées chez elles. Et au moment où les enfants se rendaient chez eux, au carrefour même de Popodara, certains sont tombées sur le goudron là-bas encore, en dehors de l’école», a ajouté M. Konaté.

 

La Direction du Collège et les autorités sous-préfectorales ont programmé une réunion de concertation avec les parents d’élèves pour mardi, 28 mars prochain.

 

Ce jour, les acteurs concernés auront, dit-on, à envisager des dispositions adéquates et urgentes en vue de conjurer le mauvais sort.

 

Source : AGP