Bannière
Bannière

Le PSG prêt à débourser 180 M€ pour Ronaldo ?

  • PDF

Le journal portugais A Bola fait sa Une ce mercredi sur une possible offre de 180 millions d’euros pour Cristiano Ronaldo. Une telle proposition va prochainement arriver sur le bureau du président du Real Madrid affirme l’article. Difficile d’imaginer un pareil transfert se concrétiser.


C’est le genre de titre qui affole toute la planète transfert. Le quotidien sportif portugais A Bola a frappé fort mercredi en ouvrant son journal sur cette bannière : « Le Real Madrid va recevoir une proposition de 180 millions d’euros pour Ronaldo ». Avec un sous-titre propre à ouvrir la porte à toutes les rumeurs. « Manchester United, Paris Saint-Germain, Monaco ou des clubs chinois : ils sont nombreux à être disposés à perdre la tête pour le meilleur joueur du monde, » croit savoir la publication qui dit s’appuyer sur plusieurs sources. Bien sûr, si un tel transfert se faisait, cela ferait de Cristiano Ronaldo le joueur le plus cher de l’histoire, largement devant Paul Pogba, qui a coûté 105 millions d’euros à Manchester United. « Ce serait le plus grosse bombe du Mercato », souligne également en Une le journal portugais.

Une folie, surtout pour un joueur de 32 ans


Nul doute que si le champion d’Europe 2016 quitte La Casa Blanca pour une telle somme, cela ferait énormément de bruit. Le problème, c’est que l’article ne donne pas vraiment plus de détails. Il fournit une liste de clubs, qui, en théorie, ont la puissance financière et la volonté pour allonger autant d’argent (la présence de Monaco dans les clubs cités interroge d’ailleurs, tant le club de la Principauté a changé sa politique de recrutement depuis deux ans). Mais impossible de savoir lequel va faire une proposition au Real Madrid et les éléments concrets manquent. Mettre autant sur un joueur de 32 ans, même sacré quatre fois Ballon d’Or, serait surtout une folie à la limite du crédible. Le marché des transferts nous a habitués à tout, mais on dépasserait là le domaine du rationnel.


Une clause fixée à un milliard d’euros pour Ronaldo

L’autre obstacle a une transaction de ce type vient bien sûr de Ronaldo lui-même. L’international Portugais, sous contrat jusqu’en 2020, a déjà affiché son envie de continuer avec les Merengue. « Je veux jouer jusqu’à 41 ans », affirmait-il en novembre 2016 au moment de sa dernière prolongation. Au Real Madrid ? « Je porte ce club dans mon cœur, il fait partie de moi. » Difficile de quitter le Real surtout avec la dynamique actuelle du club, qui a signé un exploit unique en remportant les deux dernières Ligue des Champions. Du côté du Real, on imagine mal le président Fiorentino Pérez céder son plus beau joyau. Il peut dormir sur ses deux oreilles, la clause libératoire du joueur est fixée à un milliard d’euros. Cette histoire risque surtout de se terminer par… une prolongation juteuse pour Ronaldo.