Bannière
Bannière

Fillon enfariné à un meeting à Strasbourg

  • PDF

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, a été enfariné jeudi par un jeune homme à son arrivée à un meeting Les Républicains à Strasbourg.

 



Le voila “blanchi”, ironise Twitter. Alors que l’ancien Premier ministre s’avançait vers la tribune pour prononcer un discours, un homme, qui portait un t-shirt “Les étudiants avec Fillon” pour se faire passer pour un militant, a déversé sur le candidat un paquet rempli de farine, avant de se faire plaquer au sol par les services de sécurité.


Mis en examen notamment pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux dans l’enquête sur les emplois présumés fictifs de sa famille, François Fillon est régulièrement pris à partie, lors de ses déplacements, par des manifestants qui souvent l’accueillent avec des bruits de casserole.


“J’espère au moins que la farine était française”

Le programme a pu débuter comme prévu avec des prises de paroles de l’ancien secrétaire d’État au Commerce Luc Chatel et du président de la région Grand Est Philippe Richert. Une fois arrivé sur scène, François Fillon a répliqué “J’espère au moins que la farine était française”.

En décembre, l’ancien Premier ministre Manuel Valls avait lui aussi eu droit à un enfarinage à Strasbourg, alors qu’il était en campagne pour la primaire socialiste élargie. François Fillon se trouvait dans la capitale alsacienne pour un meeting sur le thème de l’Europe et de l’identité française.