Bannière
Bannière
Bannière

GUINEE-CAN 2023: Antonio Souaré répond à la COSAFA: ''Il ne s'agit pour le moment que de bruit''

Le nouvel élu président de la FEGUIFOOT, (Fédération Guinéenne de Football), l'homme d'affaires Antonio Souaré s'est prononcé mardi pour la première fois sur la dernière sortie du président de la COSAFA de vouloir compromettre l'organisation de la CAN par la Guinée en 2023.

 

Une réponse très sèche pourrait-on dire, de la part d'un homme qui visiblement ne semble pas vouloir se laisser distraire, et qui semble disposé à faire tout son possible pour défendre les intérêts de son pays.

 

Pour le patron de la FEGUIFFOOT, il ne s'agit pour  le moment que de "bruits" .

 

"On est au niveau des bruits mais je veux dire à la Cosafa qu’ils n'ont pas raison. Ce n’est pas seulement le football mais il faut qu’ils regardent dans le rétroviseur l’histoire de l’Afrique. ils sont les derniers pays à devenir indépendants et cette indépendance a été donnée par le fruit de toute l’Afrique« , a réagi Antonio Souaré au micro de d'un confrère de la BBC, Charles Mbuya.

 

« Sils ont vraiment bonne mémoire, depuis les années 90, ils n’ont qu’à voir le nombre de coupes organisées surtout par l’Afrique du Sud alors que le pays indépendants depuis 1958 n’ont pas organisé une seule coupe. Il faut avoir la raison. L’Afrique nous appartient tous. La CAF est notre produit. Il ne faut pas que le Cosafa blesse d’autres personnes. Mais nous avons quelque chose, nous la maintiendrons et nous la défendrons. ceux qui ne connaissent pas l’histoire, nous leur apprendrons« , a ajouté le patron de la FEGUIFFOT, également président du Horoya Hatlétic Club.

 

La Guinée a été choisie pour abriter l'organisation de la CAN en 2023. Une occasion que ne compte pas laisser passer le pays  Titi Camara. Cependant, force est de souligner que sur le terrain pas grand chose n'a encore été fait. Un comité national d'organisation de la CAN a tout de même été mis en place.

 

Par Kaloumpresse