Bannière
Bannière
Bannière

Affaire cliniques clandestines : déjà deux condamnés aujourd’hui

  • PDF

 Quatre médecins interpellés la semaine dernière pour usurpation de fonction, par des éléments du colonel Moussa Tiégboro Camara, sur ordre  du ministre de la Santé  publique, comparaissaient lundi matin devant Tribunal de Première Instance de Mafanco. Les premières sentences sont timbées.

RTG-Koloma : trois présentateurs télé écartés sans motif

  • PDF

 Il s’agit d’une décision qui alimente les débats à la Radio Télévision Guinéenne de Koloma, mais dont la preuve ne se trouve ni dans les archives, ni sur le tableau d’affichage de la maison.

Alerte : les plus grands hôpitaux guinéens manquent d’ARV

  • PDF

 Les centres hospitalo-universitaires Donka et Ignace Deen font face, depuis plusieurs jours, à une crise d’Anti-Rétro-Viraux (ARV), selon l’Agence Guinéenne de Presse qui cite quelques personnes vivant avec le virus du Sida.

L’hôpital Donka malade : pas d’eau ni électricité

  • PDF

Le centre hospitalo-universitaire de Donka, le plus grand hôpital de la Guinée est sans eau ni électricité depuis une semaine, a appris Guinéenews© de source médicale.

Constat ahurissant après l’audit du fichier de la fonction publique : 4.127 fictifs pour 30 milliards de perte par an

  • PDF

La campagne d’assainissement du fichier de la fonction publique engagée en février commence à livrer ses derniers secrets. Le rapport final laisse deviner un véritable désastre financier pour le pays.

Le calme revient à Galakpaï Sud, village meurtri par la barbarie de ses habitants

  • PDF

 Le calme régnait jeudi soir à Galakpaï Sud, village guinéen situé à 5 kilomètres de la frontière libérienne, dans la sous-préfecture de Kpignamou, préfecture de Yomou, où de violents affrontements intercommunautaires  ont eu lieu mardi et mercredi.

Le PNUD renforce les capacités d'intervention de l'Administration parlementaire guinéenne

  • PDF

 Conakry, le 05 mai 2011 : Le renforcement des capacités d’intervention de l’Administration parlementaire guinéenne se fera à travers un don d’équipements informatiques (20 ordinateurs et accessoires, photocopieurs…) et de mobiliers de bureau. Pour un coût total de Quatre Cent Trente Huit Millions Deux Cent Quatre Vingt Milles (438.280.000) francs guinéens, soit Soixante Huit Mille Huit Cent Quatre Vingt Neuf (68.889) dollars US.

La Guinée serait trafiquante de reins

  • PDF

 Selon le secrétaire à la Présidence chargé de la lutte anti-drogue, du grand banditisme et des crimes organisés, colonel Moussa Tiégboro Camara, plusieurs cliniques clandestines en Guinée se livrent au trafic de reins.Le colonel Tiégboro qui dit s’appuyer sur des renseignements fournis par de services sûrs indique que ce trafic se fait moyennant environ 10 000 USD pour les "donneurs de reins".


Les services de Camara ont déclenché depuis mardi, une série de contrôles dans les cliniques privées à Conakry. L’opération a démarré par la commune de Matam où des vérandas transformées en cliniques ont déjà été repérées et fermées.

« On a constaté l’installation de certaines cliniques sous-équipés fut-elles agréées. Elles n’ont pas de matériels adéquats. Des gens de niveau ATS, Infirmier d'Etat ouvrent des cliniques et se permettent de faire des opérations chirurgicales », révèle-t-il.

Moussa Tiégboro Camara ajoute que certains de ces centres de santé sont situés en plein air.

D’après l’officier de gendarmerie, plusieurs patients ayant subit des interventions chirurgicales dans ces cliniques de fortune ont été évacués vers des hôpitaux bien indiqués.

« Ce n’est pas une mission de feu de paille. La mission ira jusqu’au dernier village où des opérations chirurgicales se font dans des cases avec des lames ordinaires que l’on trouve au marché », a-t-il prévenu.

Fatoumata Kéita

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.