Bannière
Bannière

Le bilan de l'éboulement de Dar es Salam grimpe à 9 morts

  • PDF

Une personne a été extraite des décombres après l'éboulement de la montagne d'ordures à Dar es Salam en banlieue de Conakry portant le bilan à 9 victimes.

 

Le neuvième a été retrouvé mercredi matin par les secouristes qui sont en action depuis le sinistre. Il a aussitôt été transféré à la morgue de l'hôpital Donka.

 

La probabilité de trouver des survivants sous les décombres est faible.

 

Les guinéens ont appris mardi dans la matinée, l'éboulement de la décharge de Dar es Salam, la plus grande de Conakry qui s'étend sur plus d'un kilomètre, sur trois maisons d'habitation.

 

Plusieurs personnalités ont effectué le déplacement sur le lieu de la catastrophe pour constater les dégâts.

 

Le président Alpha Condé a promis de prendre des mesures pour éviter de telles situations à l'avenir aussi bien à côté de cette montagne d'ordures que dans les zones marécageuses.

 

Le principal opposant Cellou Dalein Diallo et le leader de l'Union des forces républicaines Sidya Touré ont également visité les lieux et apporté leur soutien aux familles des victimes.

 

L'Union des Forces du Changement de l'opposant Aboubacar Sylla a déclaré son indignation suite à cet éboulement survenu des suites de fortes pluies qui s'abattent sur la capitale guinéenne, dénonçant "une tragédie honteuse et inacceptable due à l’incapacité avérée et persistante des autorités à garantir un cadre de vie sain, sécurisé et décent pour l’ensemble des populations guinéennes".

 

Par Mamady Fofana