Bannière
Bannière
Bannière

Le ministre de la Jeunesse affiche ses ambitions pour 2018

  • PDF

Le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naïté, a décliné vendredi quelques grandes lignes des actions de son département au cours de l'année prochaine. Parmi elles, figure en bonne place le Conseil National des jeunes (CNJ) de Guinée.

 

S'exprimant ce 29 décembre pendant un déjeuner de presse, le ministre Naïté s'est félicité des résultats enregistrés dans le cadre de la mise en place de ce Conseil.

 

"Le processus est très avancé", a-t-il assuré, indiquant au passage que la rédaction des textes juridiques est déjà bouclée et les consultations à la base, effectuées.

 

Aussi, le ministère entend œuvrer activement à l'opérationnalisation du Fonds fiduciaires d'urgence de l'Union européenne. Un Fonds de 65 millions d'euros qui va appuyer deux projets d'appui d'intégration socio-économique des jeunes et de retour et réinsertion des migrants irréguliers.

 

L'autre grand axe durant 2018, selon le ministre de la Jeunesse Moustapha Naïté, sera la poursuite des efforts visant à booster l'employabilité des jeunes. Dans cette perspective, a-t-il dit, le gouvernement va procéder à l'ouverture du premier Centre d'apprentissage et d'incubation des métiers de la confection. Situé à Taouyah, dans la commune de Ratoma, à Conakry, ce centre va ouvrir ses portes en février. La première année connaitra la formation de 300 jeunes.

 

Par Elie Ougna