Bannière
Bannière
Bannière

Rabiatou quitte le ministre Gassama en larmes

  • PDF

La présidente du Conseil économique et social Hadja Rabiatou Serah Diallo n’a pu retenir ses larmes mardi après un bref entretien qu’elle venait d’avoir avec le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté Khalifa Gassama Diaby au Palais du peuple. Le tête à tête avait eu lieu peu après l’annonce par le ministre de son retrait de l’organisation de la prochaine Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix.

 

Sans lâcher mot, la patronne du CES a quitté le Palais du peuple, laissant le ministre dans l'une des salles d’attente de l’hémicycle.


Cet entretien qui a duré quelques minutes se déroulait peu après que le ministre Gassama Diaby ait annoncé officiellement qu’il ne s’impliquera pas dans l’organisation de la prochaine SENACIP.


« Je voudrais ici saluer la présence massive des diplomates et les Représentants des institutions internationales. Je voudrais qu’ils reçoivent l’expression de toute ma gratitude et ma reconnaissance. J’avais prévu un discours. Je ne pourrai pas le tenir parce que ni le chef de l’Etat, ni les membres du gouvernement ne sont  là. Je voudrais simplement vous exprimer ceci. J’ai voulu servir ce pays, mon pays, ma nation. Je peux ici, sans l’erreur ou l’ombre d’aucun doute exprimer, avec une très grande sérénité que pour moi, l’aventure de la SENACIP s’arrête à cette deuxième année. Je n’organiserai pas la troisième édition de la SENACIP. J’ai servi mon pays. Je l’ai servi loyalement, je l’ai servi honnêtement, je l’ai servi avec mon cœur, je l’ai servi avec mon sang, je l’ai servi avec mon honneur. Je suis fier d’être guinéen. J’annonce que la troisième édition, je ne l’organiserai pas », a déclaré le ministre Diaby.

 

Elie Ougna