Bannière
Bannière

Pas de visas américains pour les officiels guinéens à compter de ce 13 septembre!

  • PDF

L'administration Trump met sa menace à exécution à compter de ce mercredi 13 septembre en suspendant la délivrance des visas aux officiels guinéens. Conséquence du refus de la Guinée de coopérer dans le rapatriement de ses ressortissants en situation irrégulière vivant sur le territoire américain.

 

"A compter du 13 septembre 2017, l’ambassade des États-Unis met un terme à la délivrance des visas B, F, J, et M aux officiels Guinéens ainsi qu’aux membres de leurs familles proches, avec quelques exceptions limitées", indique un communiqué de l'ambassade américaine à Conakry.

 

"Selon l’article 243 (d) de la Loi sur l’Immigration et la Nationalité, à la requête du Secrétaire à la Sécurité Intérieure pour cause de refus d’un pays en particulier d’accepter ou de retarder de manière déraisonnable le retour de ses ressortissants, le Secrétaire d’Etat doit ordonner aux officiers consulaires de suspendre la délivrance des visas jusqu’à ce que le Secrétaire à la Sécurité Intérieure l’informe que le pays en question a accepté le retour ces individus", précise le communiqué.

 

La mesure touche aussi l’Érythrée, le Cambodge et la Sierra Leone.

 

Par Fanta Bah