Bannière
Bannière
Bannière
Bannière

Beauté : La Guinéenne Mariama Diallo 12è sur 127 candidates au concours Miss monde

  • PDF

Toutes belles, elles étaient venues du monde entier pour décrocher la couronne de Miss Monde, et succéder à la Chinoise Yu Wenxia. Notre compatriote Mariama Diallo a représenté fièrement la Guinée à ce concours dont la finale s’est tenue à Bali en Indonésie, le samedi le 28 septembre 2013.


La candidate Guinéenne,détentrice de la couronne de la plus belle de l’espace CEDEAO, faisait partie des favorites à ce concours international. Elle revient au pays après avoir été classée 12ème sur 127 candidates, dont 20 africaines.

De sources proches du Comigui affirment que Mariama Diallo, 24 ans, Ingénieur Télécoms, bilingue et surtout éloquente, a brillé dès son arrivée sur le sol indonésien. Ce qui faisait d’elle l’une des grandes favorites la 63ème édition du concours de beauté, Miss Monde.

Le samedi 28 septembre, pendant que les Guinéens étaient aux urnes pour élire leurs députés, Mariama quant à elle se battait pour défendre les couleurs de toute une nation. A la grande surprise, l’actuelle Miss CEDEAO s’est classée 12ème.

De sources concordantes, on apprend que Mariama Diallo a manqué de soutien. A la proclamation des résultats, la présidente du Comité d’organisation de Miss Monde aurait même rendu visite à la candidate Guinéenne pour la féliciter et l’encourager pour ses différentes prestations durant tout le concours.

A Bali, nous explique-t-on, notre candidate devait à l’image des autres concurrentes, remplir une fiche contenant le nom des membres de la délégation Guinéenne. Malheureusement pour elle, aucune délégation officielle ne s’est déplacée pour l’accompagner à ce rendez-vous mondial. ‘’Il fallait remplir une fiche comportant le nom des membres de la délégation du pays de la candidate. Mariama était toute seule, elle a donc rendu une fiche vierge’’.

Ce qui, selon nos sources, aux yeux du comité d’organisation de Miss Monde, montrait que la Guinée accordait peut d’intérêt à cet évènement culturel. Joint par notre rédaction, un proche du Comigui soutient que le ministre de la culture, Ahmed Tidjani Cissé a usé de tout son possible afin qu’une délégation puisse accompagner la candidate de la Guinée.

‘’Quand c’est la culture, dit-il, le financement n’est pas un besoin urgent pour nos autorités. La preuve, est le budget annuel accordé au ministère de la Culture. C’est presque rien’’, explique notre interlocuteur. Il faut aider le ministère de la culture, plaide-t-il.

Précisant que seuls quelques organismes privés qui ont accepté de soutenir la candidature de Mariama Diallo au concours Miss Monde.

Prenant l’exemple sur le Ghana dont la candidate a été élue 2ème Dauphine de la Miss Monde, notre interlocuteur affirme que ce pays s’est donné à fond pour valoriser sa culture. A l’en croire, une délégation du comité d’organisation Miss Monde a même séjourné dans ce pays deux semaines avant le début de la compétition afin de constater l’engouement que la participation du Ghana pourrait susciter.

De son côté Mariama Diallo dit ne pas être trop déçue. Souriante, elle garde la tête haute et déclare avoir porté haut les couleurs de la Guinée.

Etre classée 12èmeet surtout pour une première participation au concours de beauté de la plus belle femme au monde est un résultat acceptable, nous confie-t-on. La prochaine fois, la Guinée fera mieux, qui sait ? Wait and see !


Guinee-culture.org