Bannière
Bannière

Un tribunal de Conakry annule ses audiences faute de carburant

  • PDF

Le Tribunal de Première Instance de Kaloum a annulé ses audiences du lundi faute de carburant pour le transport des détenus de la Maison centrale à ses locaux (environ 1km).

 

Lundi 27 janvier, plusieurs dossiers étaient bel et bien inscrits au rôle du TPI de Kaloum. Mais ces procès dont celui des policiers accusés de vol de carburant au principal dépôt d'hydrocarbure de Conakry n'ont pu se tenir.



La faute à qui ? ou plutôt à quoi ? A la fourgonnette qui devait assurer la navette entre le tribunal et la Maison centrale où sont détenus les prévenus. Son réservoir étant à sec et le tribunal en manque de ressources financières le parquet s'est vu dans l'obligation d'annuler les audiences.



Des indiscrétions soutiennent que le tribunal puise habituellement le prix de l'essence dans la caisse du greffe. Mais ce jour, celle-ci était vide.  Conséquence, le véhicule de transport des accusés est resté immobilisé. "C'est récurrent", dit-on dans le milieu judiciaire à Kaloum.

 

Cette crise financière d'un autre genre vient relancer le débat sur le budget alloué au secteur de la Justice qui est d'environ 0,5%. Coïncidence ou pas,cette situation était signalée pendant que l'ancien ministre de la Justice Me Christian Sow passait le témoin à son successeur Me Cheick Sacko.

 

Mamady Fofana

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.