Bannière
Bannière
Bannière

Pourquoi le ministre du Budget a ordonné l'arrêt de la vente des vignettes

  • PDF

Le ministre du Budget Ismaël Dioubaté a ordonné mercredi la suspension de la campagne de vente des vignettes de 2018. Motif évoqué, l'opération se déroule "contrairement à la procédure prévue dans les accords de partenariat passés avec des établissements agréés à cet effet".

 

Le nouveau ministre du Budget imprime sa marque. Le 20 juin dernier, il a décidé de mettre fin à la sainte pagaille qui règne actuellement aujourd'hui de la vente des vignettes. Une pagaille entretenu par l'ancien ministre du Budget aujourd'hui Conseiller à la présidence Mohamed Lamine Doumbouya.

 

Le ministre Dioubaté qui a constaté que la vente s'effectue désormais par des circuits parallèles alors que la dématérialisation avait été initiée depuis l'année écoulée, a invité la direction des impôts à sursoir à toute vente en attendant de nouvelles réformes.

 

"Pour une meilleure sécurisation de cette campagne, le ministre du Budget informe tous les détenteurs de véhicules à moteur et les autres autorités locales que les opérations de placement des vignettes par les agents des impôts sont suspendues sur toute l’étendue du Territoire national", précise Ismaël Dioubaté.



"Les nouvelles dates négociées et retenues avec les partenaires (Orange Money, Banques etc.…) seront communiquées ultérieurement", indique-t-il.


Par O. Elie Camara