Bannière
Bannière
Bannière

La Guinée veut rembourser sa dette intérieure vis-à-vis des PME

  • PDF

Le gouvernement guinéen veut payer tous les arriérés de sa dette intérieure. Après avoir réalisé un audit, il s'inscrit désormais dans cette dynamique.

 

Longtemps accusé d'asphyxier les entreprises locales en ajournant, sans cesse, le payements des contrats qu'il signe avec les entreprises locales, le gouvernement  veut redorer son blason. Il a pris la décision de régler toutes les factures des entreprises locales auxquelles il reste redevable.

 

Selon la ministre de l'Economie et des Finances, Malado Kaba, qui s'exprimait mercredi sur la question, l'Etat guinéen ne s'est pas toujours acquitté de sa dette intérieure. Ce qui empêchait les PME locales de faire face aux prêts contractés auprès des banques pour préfinancer les travaux de l'Etat.

 

"Il y a eu un audit et nous sommes en passe de commencer à rembourser ces créanciers", a dit Kaba, à Conakry, en marge du Forum international sur les Finances publiques. "Nous voulons attirer beaucoup d'investisseurs étrangers, mais il faudrait regarder ce qu'on peut faire pour nos investisseurs nationaux", a-t-elle dit.


En passant à la caisse pour régler sa dette intérieure, la Guinée espère ainsi injecter de la liquidité dans la circuit financier. Une bouffée d'oxygène dans un pays où l'inflation dépasse 9 pourcent.

 

Par Elie Ougna