Bannière
Bannière
Bannière

Guinée : les prévisions de croissance en baisse en 2018

  • PDF

Le gouvernement guinéen prévoit de réaliser un taux de croissance de 5,8% en 2018, soit en baisse par rapport à celui de cette année qui devrait atteindre 6,6% à fin décembre.

 

Le taux d'inflation est censé se maintenir à 8,2%, avec à la clé, des réserves de change de la BCRG estimées à 3 mois d’importations.

 

Selon le ministre du Budget Mohamed Lamine Doumbouya ces prévisions s'appuient sur des hypothèses conservatrices, convenues avec le FMI. Toutefois celles du ministère du Plan les établissent à des niveaux plutôt élevés.

 

Ces chiffres s'appuient aussi sur des recettes budgétaires estimées à 17 676 milliards de francs guinéens contre 13 275,83 milliards en 2017.

 

S'agissant des dépenses, elles pourraient atteindre 20 155,5 milliards contre 15 912,1 milliards cette année. Cette hausse des dépenses s'expliquent en partie par un accroissement des fonds alloués aux investissements. Ainsi, les secteurs infrastructures, mines, industrie, eau, énergie et social vont absorber 79% des dépenses réservées aux investissements.

 

Le ministre Doumbouya estime à 2 220,3 milliards de francs guinéens le déficit budgétaire de l'année prochaine. Ce déficit sera couvert par des concours extérieurs et des cessions d’actifs, précise-t-il.

 

Toutes ces prévisions contenues dans le projet de loi des finances initiatives ont été transmises à l'Assemblée nationale le 1er novembre dernier pour adoption.

 

Par Elie Ougna