Bannière
Bannière
Bannière

Boké : EDG regrette les "désagréments" causés

  • PDF

Électricité de Guinée (EDG) a exprimé mercredi son regret suite à la révolte des populations de Boké pour manque d'électricité. Une révolte qui a enregistré un mort de une trentaine de blessés.

 

"Nous regrettons les désagréments engendrés par cette situation et assurons aux populations notre ferme engagement de chaque heure à résoudre le problème le plus vite possible", a indiqué l’Administrateur Général de la société Abdenbi Attou. "Nos équipes de terrain sont mobilisées en continue sur cette situation", a-t-il dit.

 

La ville de Boké est en effervescence depuis le 11 septembre suite à des coupures intempestives du courant électrique.

Un escadron de gendarmerie a été pillée mercredi par les manifestants en furie.

 

Selon l'administration générale d'EDG les coupures d'électricité sont dues à une panne enregistrée sur la centrale de la ville minière dans la nuit du 4 au 5 septembre.

 

Par Elie Ougna