Bannière
Bannière
Bannière

Le gouvernement avait alloué 1,9 milliard GNF à la fête de l'UA en Mai

  • PDF

Exclusif -- La célébration le 25 mai de la fête marquant la création de l'Organisation de l'Unité africaine, l'ancêtre de l'Union africaine a  coûté 1,92 milliard de francs guinéens à l'Etat guinéen. Une grosse exclusivité Kaloumpresse.com.

 

Selon un rapport du ministère du Budget sur l'exécution du budget de l'Etat au cours du premier semestre consulté par Kaloumpresse.com, le gouvernement a financé la fête des 54 ans de l'Union africaine en fin mai dernier à hauteur de 1 milliard 92 millions de francs guinéens.

 

La lancinante question qui saute à l'esprit en découvrant ces chiffres est celle de savoir à quoi ce financement mirobolant a servi ?

 

A Conakry, on se souvient que la célébration du 25 mai cette année a été caractérisée par un discours du président Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine, une marche de la Fédération guinéenne du mouvement panafricain des leaders (MPL) du Palais du peuple au ministère de l'Unité nationale et de la Citoyenneté et le concert gratuit organisé au Palais du peuple terminé dans une pagaille rocambolesque avec des scènes de casse à la clé.

 

Cette ligne de financement a été faite créée suite à une augmentation de crédits budgétaires par décrets d'avance du président de la République.

 

Le document révèle qu'un total de 106,75 milliards de francs guinéens ont été alloués dans le cadre de cette augmentation de crédits. Dans ce fonds 104,34 milliard ont été investis dans la réhabilitation partielle des voiries urbaines à Conakry entre janvier et mars, selon le document.

 

Par ailleurs, 48 millions ont été réservés aux préparatifs des sommets du G20 tenus sur quatre jours en juin et juillet à Berlin, en Allemagne.

 

Le rapport indique que ces décrets d’avance seront soumis à l’Assemblée nationale à la prochaine loi de finances pour ratification.

 

Par Elie Ougna