Bannière
Bannière
Bannière

L'ARPT veut vérifier les tarifs appliqués par les opérateurs de téléphonie

  • PDF

L'Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de Guinée veut vérifier les tarifs appliqués par les quatre sociétés de téléphonie mobile opérant dans le pays. Un appel d'offre international visant à acquérir un outil de contrôle automatique vient d'être lancé à cet effet.

 

Le Dossier d'appel d'offre international lu par Kaloumpresse.com précise que cet outil de contrôle automatique vise à vérifier l’effectivité des tarifs annoncés par ces opérateurs qui exercent sur le marché de la téléphonie mobile de Guinée.

 

"Les performances de l’outil sujet du présent appel d'offres doivent être conformes à celles reconnues comme indispensables pour le fonctionnement correct d’un tel équipement", indique le DAO. La date limite de soumission des offres est fixée au 31 Mai 2017.

 

Selon les tarifs de communications voix déclarés par les opérateurs, Orange et Intercel viennent en tête en terme de cherté avec 540 francs guinéens pour les appels intra réseaux et 720 francs guinéens pour ceux inter réseaux. MTN annonce appliquer 400 francs pour les deux types d'appels. Tandis que Cellcom dit facturer les deux types d'appels à 460 francs guinéens.

 

Par Elie Ougna