Bannière
Bannière
Bannière

Kouria : Un albinos échappe à ses ravisseurs

  • PDF

Le samedi 18 juin 2011, vers 20h, Mohamed Camara chauffeur de Taxis en partance pour Kindia, a sauvé un jeune albinos de 12 ans, qui était poursuivi par deux hommes d’une vingtaine d’années.

 

La scène s’est déroulée, peu après la sous-préfecture de Kouria, à la sortie de Coyah. Abdoulaye Sylla, un albinos de 12 ans témoigne avoir été capturé la veille, au champ de riz de son père, non loin de Kouria. « J’avais presque quitté le champ de mon père, vers le soir, et m’étais assis sous un gros arbre. Subitement, j’ai vu deux hommes s’avancer vers moi. Ensuite, je ne me souviens de rien.

C’est ce matin que je me suis réveillé dans une maison, dans un autre village que je ne saurais situer. J’ai eu peur parce que mes pieds et mes bras étaient ligotés. J’ai donc commencé à pleurer. Quelques temps après, c’est une femme qui est venue vers moi. Elle m’a longuement observer avant de m’enlever les cordes. Et c’est elle qui m’a indiqué le chemin qui mène vers la grand-route. Dès que j’ai bougé, j’ai entendu des voix demandant : « Où est le petit ? » Alors j’ai couru. Les deux hommes m’ont poursuivi jusqu’à la grand-route. Et quand ils ont vu le taxi entrain de se garer derrière eux, ils ont disparu dans la brousse… »

En réalité le chauffeur était un de ses oncles maternels. « C’est ma sœur qui ma appeler en sanglots, hier, quand elle a constaté que son fils n’est pas revenu à la maison…Moi j’allais à Kindia pour signaler sa disparition, quand je l’ai vu poursuivis par deux inconnus. J’ai tout de suite garé. Au lieu de continuer la poursuite, ils se sont dispersés. Mon neveu a eu de la chance, parce que l’an passé, le fils albinos d’un de mes voisins a disparu à Coyah et jusque-là ils n’ont aucune nouvelle de lui… » M Camara a conduit son neveu sans doute, à la maison parce qu’il est retourné vers Kouria. C’est encore une preuve que les albinos sont une sorte de gibier pour certains hommes prêts à tout pour réaliser leurs sataniques desseins.

Le Nimba