Bannière
Bannière
Bannière

Mandiana : 6 morts et 3 blessés dans l'éboulement d'une mine d’or

  • PDF

Un éboulement survenu, samedi, 14 octobre 2017, dans la mine d’or du district de Kondianakoura dans la sous-préfecture de Kondianakoro, à 85 Km de Mandiana-centre, a fait six (06) morts et trois (03) blessés graves, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP à Mandiana.


«Il a fallu de longues heures de recherche pour retrouver les corps enfouis à des dizaines de mètres en profondeur dans des galeries», a confirmé le sous-préfet de Kondianakoro, Idrissa Sangaré qui était sur les lieux de l’éboulement.


Aux dires des «Tomboloma» (responsables de la surveillance des mines), les puits effondrés étaient déjà abandonnés et totalement interdits aux creuseurs.

Dans les mines d’or, les puits au bord desquels se trouvent des branches sèches d’arbres, veut dire puits à hauts risques et interdits à toute exploitation. Mais contre toute attente, ce samedi, ces jeunes sous l’effet des stupéfiants, sont venus descendre dans ces puits sans attirer la moindre attention des tomboloma. C’est vers 17 heures TU, que les gens ont entendu un grand bruit d’éboulement et des cris des blessés. Les fouilles ont immédiatement commencé.

Ce drame n’a pas laissé les autorités tranquilles. Le sous-préfet, le maire de la Commune Rurale (CR) de Kondianakoura sont venus présenter les condoléances au nom du préfet.

De sérieuses dispositions sont en train d’être envisagées pour empêcher que de tels éboulements n’aient lieu désormais.

Source: AGP