Bannière
Bannière
Bannière

La CONASOC réagit à la crise qui mine la CENI

  • PDF

La Coalition nationale des Organisations de la société civile Guinéenne (CONASOC), a dans une déclaration rendue publique, mercredi, 05 juillet 2017, déploré la crise que traverse la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a appris l’AGP.

 

La CONASOC dit suivre avec intérêt les évènements qui se déroulent au sein de la CENI ayant abouti à la destitution du président de ladite institution à l’issue d’une réunion des commissaires en date du 04 juillet 2017.


« La CONASOC en tant que force de veille, d’alerte et de proposition, porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que depuis le déclenchement de ces évènements, elle œuvre à la recherche d’une solution pacifique et consensuelle entre les différents protagonistes ».


Elle a travaillé en synergie d’action avec d’autres plateformes de la société civile en vue d’une résolution pacifique de la crise qui perdurait.


« La CONASOC déplore les soubresauts au sein de l’institution chargée d’organiser les élections libres et transparentes, notamment celles communales en Guinée. Elle invite les différentes parties prenantes au respect des textes de loi régissant la CENI ; à l’esprit patriotique en mettant fin à leur querelle interne et privilégier l’intérêt national, conformément à la mission régalienne de la CENI », indique le même document.


La CONASOC invite tous les acteurs de la vie sociopolitique à tout mettre en œuvre pour un dénouement rapide de la crise ».


Dans la même déclaration, la CONASOC rassure le peuple de Guinée de tout mettre tout en œuvre conformément à sa mission pour trouver une issue heureuse à cette crise. Réitère sa disponibilité aux différentes composantes du jeu électoral pour permettre au peuple de guinée d’aller rapidement aux communales » explique le communiqué.


AGP