Bannière
Bannière

Le roi Mohammed VI et le président Alpha Condé visitent le chantier de construction du débarcadère de Téminitaye

  • PDF

Le roi Mohammed VI a visité ce 24 février, en compagnie du président Alpha Condé, le projet de construction du Point de débarquement aménagé de Téminitaye dans la commune de Kaloum. La visite guidée s’est déroulée peu après la prière du vendredi. Et a permis au Souverain chérifien de mieux s’imprégner de l’avancement de ce projet innovant soutenu par le Royaume.



Le Point de débarquement aménagé de Téminitaye va s’étendre sur une superficie globale de 4346 m². Il comporte une zone de pêcheurs qui abritera un magasin de vente des équipements, un atelier mécanique et une salle de conditionnement et de découpage. Une seconde zone dite de commercialisation abritera une chambre froide, une fabrique de glace et des locaux administratifs.

Le coût global du projet est évalué à 13 millions de Dirham, soit plus de 12 milliards de francs guinéens. Le financement de cet important projet destiné aux pêcheurs artisanaux est réalisé par la Fondation Mohammed VI pour le développement et le ministère marocain de la pêche. Le tout avec la facilité du Groupe Banque Centrale Populaire.

Une fois les travaux bouclés, ce débarcadère permettra l’amélioration de la qualité des produits de pêche, selon la note conceptuelle du projet. Il va également favoriser « la transparence dans les transactions commerciales et augmenter les revenus des bénéficiaires », ajoute la source.

Au moins 1 095 marins pêcheurs, 2 110 femmes mareyeuses, 250 fumeuses de poissons et 35 coopératives de pêche bénéficieront de ce Point de débarquement aménagé de Téminitaye.

La production annuelle projetée est de 755 tonnes de poissons.

Lancés en décembre 2015, les travaux de l’ouvrage vont durer 16 mois. C’est dire que les clés de l’ouvrage seront livrées en fin mars prochain.

Vêtu d’un boubou traditionnel marocain jaune or, la tête enturbannée, le roi Mohammed VI a visité le chantier avec une attention soutenue.

Pour le ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime, André Loua, cette visite du Souverain marocain témoigne à suffisance qu’il fait du développement de la pêche artisanale guinéenne un objectif primordial.

Pour preuve, selon le ministre Loua,  Mohammed VI a donné des instructions durant la visite pour la réalisation d’une étude relative à la construction d’un ponton devant relier les pirogues au site pendant les périodes de marées hautes. Un volet qui n’était pas pris en compte dans le projet initial.

Le niveau d’avancement des travaux est évalué à 80% par le ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime.


Une dépêche de Ougna Elie Camara et Amadou Touré pour l’AGUIPEL