Bannière
Bannière
Bannière

Le journaliste de l'AGP Passy Bamba inhumé à Kissidougou

  • PDF

C’est une foule nombreuse de parent, ami et collaborateur, qui a reçu, mercredi, 27 décembre 2017, la dépouille de l’ex- correspondant régional de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) basé à Faranah, rapporte le correspondant préfectoral.


Décédé lundi, 25 décembre, à Conakry, Passy Bamba Mansaré a passé plus d’une trentaine d’années de sa vie à Faranah, où il a servi comme professeur de Chimie et correspondant régional de l’AGP, pendant plus de deux décennies.

Naturellement joyeux, le défunt s’est fait remarquer par son attachement au travail bien fait. Caractère qui lui confère une popularité particulière à travers ses dépêches dans le magazine de 22 heures de la Radio Nationale.

Il laisse derrière lui, une (01) veuve et cinq (05) enfants, dont deux (02) filles. Ce monument de la presse nationale tire sa révérence à l’âge de 62 ans, dont l’essentiel passé sur le sol de Faranah. Une localité qu’il a aimée et servie avec loyauté. C’est pourquoi, la ville a accueilli sa dépouille comme un héros.

Massivement mobilisé à la rentrée de la ville, le cortège funèbre a fait le tour de la ville, puis une brève escale à sa résidence à la Cité des fonctionnaires, avant d’être exposé à la Maison des Jeunes. C’est dans ce Palais de la jeunesse que tous les honneurs dus à son rang, lui ont été rendus par ses parents, autorités, amis et collaborateurs. Il a été ensuite conduit pour rejoindre sa dernière demeure dans sa ville natale de Kissidougou.



La Direction générale de l’AGP, singulièrement son directeur général, Alpha Kabinet Doumbouya, qui a accompagné le corps et supporté les charges de ces funérailles, a saisi l’occasion pour adresser ses sincères condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu, et également à la presse nationale, au nom du Ministère de la Communication. Un département dont le DG de l’AGP a vivement remercié pour son soutien, depuis l’annonce du décès de Passy Bamba.

AGP