Bannière
Bannière
Bannière

Arène politique : le "Oui, mais" d'Etienne Soropogui

  • PDF

Étienne Soropogui va-t-il retrousser ses manches et descendre dans l'arène politique dans la perspective de l'élection présidentielle de 2020 ? La réponse du directeur des opérations de la Commission électorale nationale indépendante est dubitative pour l'instant.

 

Selon des informations rapportées par Africaguinee.com, Étienne Soropogui, commissaire à la CENI, envisage une candidature à la prochaine consultation présidentielle prévue dans trois ans. Le site révèle même qu'il compte se présenter sous la bannière d'une autre formation politique différente des Nouvelles Forces Démocratiques, parti qui l'a envoyé à la CENI.

 

Si l'information a fait un effet de bombe dans les rangs des NFD où on l'aperçoit comme une trahison, une preuve d'ingratitude, le principal concerné, lui, ne s'est pas fendu d'un démenti catégorique.

 

Même s'il renvoie ce débat à une date ultérieure au motif qu'il travaille pour l'heure à la CENI pour la nation guinéenne, le vice-président des NFD (il n'a toujours pas démissionné) semble plutôt donner du crédit à une possible tentative électorale sous les couleurs d'un autre parti politique. "Je suis porteur de valeurs et J’ai un rêve pour ce pays", a-t-il confié à Guinee7.com, précisant que "le moment venu, en compagnie de mes compatriotes avec lesquels je partage ces valeurs et ce rêve je le ferai savoir dans les formes qui siéent", souligne-t-il.

 

Par Kaloumpresse