Bannière
Bannière

L'Etat guinéen lance un emprunt obligataire de 500 milliards GNF pour financer ses routes

  • PDF

Le gouvernement guinéen vient de lancer un emprunt obligataire d'un montant global de 500 milliards de francs guinéens. La levée de cet emprunt dont la maturité est fixée à trois ans devrait permettre de financer la reconstruction de certains réseaux routiers.

 

"Cet appel à l’épargne publique permettra à la Guinée de faire face à la dégradation des voiries urbaines et certains axes routiers importants", selon le ministère guinéen de l'Economie et des Finances qui dirige l'opération.

 

"Économiquement, il va permettre de verrouiller sur 3 ans un coût de financement avantageux pour l’Etat Guinéen avec un coupon fixe de 12.5% net", ajoute-t-il.

 

La ministre guinéenne de l'économie Malado Kaba a réaffirmé la volonté de poursuivre et de consolider cette politique avec l’assistance technique des partenaires comme le Fonds Monétaire International et le Trésor américain.

 

Il est à noter qu'en juillet 2015 un emprunt obligataire similaire avait été lancé par le gouvernement pour 400 milliards de francs guinéens avec un taux de 12% et une maturité de trois ans.


Cet emprunt visait à booster les investissements dans les secteurs de l'énergie et des routes.


Par Kaloumpresse