dimanche , 21 avril 2019
Flash info

Politique

Burkina : le président de la transition s’appelle Michel Kafando

Désigné dans la nuit de dimanche comme le chef de l’État intérimaire du Burkina Faso, le diplomate Michel Kafando est une figure bien connue de la vie politique du pays. Sa nomination, saluée par l’Union africaine, marque ainsi la fin de la page du régime militaire qui a pris le pouvoir à la chute de Blaise Compaoré.

Lire la suite

La Russie menace la France

Selon une source anonyme citée par l’agence Ria- Novosti, Moscou attendrait jusqu’à fin novembre pour demander des compensations en cas de non livraison des porte-hélicoptères Mistral.

Lire la suite

La chambre d’un poilu intacte 100 ans après la Grande Guerre

Le nom du sous-lieutenant de carrière est gravé dans la pierre du monument aux morts de Bélâbre (Indre), aux côtés de ses camarades tombés pour la France. Mais Hubert Rochereau a également un autre mémorial très émouvant: sa chambre, gardée scrupuleusement en l’état depuis près de cent ans.

Lire la suite

Les mille et une facettes de Blaise Compaoré

Alors que son pays se remet lentement des journées de braise de fin octobre/début novembre, l’ancien président burkinabè a posé ses valises à Yamoussoukro. Retour sur quelques-unes des facettes méconnues du dernier « baobab » d’Afrique de l’Ouest.

Lire la suite

Un joueur portugais suspendu 50 ans

Ricardo Ferreira, défenseur portugais qui joue dans un club de quatrième division suisse, a écopé d’une suspension record de 50 ans après avoir agressé un arbitre. Sa suspension prendra fin le 5 juin 2064 quand il aura 78 ans.

Lire la suite

Mid-terms: les Républicains humilient Barack Obama

Le suspense n’aura pas été aussi long que d’aucuns le craignaient : peu avant minuit, heure de Washington (six heures du matin en Belgique), les Républicains avaient la certitude de retrouver le contrôle du Sénat à la faveur des élections de la mi-mandat organisées mardi aux Etats-Unis, tout en obtenant une majorité historique d’au moins 250 députés sur 435 à …

Lire la suite

En Zambie, le « Roi Cobra » est mort

Le « Roi Cobra » est mort, et en Zambie, nul ne sait quel sera son héritage. Les générations entières de responsables politiques zambiens auxquels il avait longtemps inspiré une frousse certaine, avant de les amuser, puis de les embarrasser, doivent à présent, s’inquiéter de la mort, mardi 28 octobre, de leur président, Michael Sata.

Lire la suite