lundi , 24 février 2020
Flash info

Actualités

Les interpellés à la barre à partir de demain !

Les personnes interpellées mardi et mercredi pendant les manifestations du Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition commenceront à comparaitre devant le tribunal de première instance de Dixinn à partir de vendredi.

Lire la suite

Le collectif veut demander la démission de Resco

Le collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition a décidé d’exiger la démission ou le limogeage du gouverneur de la ville de Conakry, le commandant Sékou Resco Camara, a déclaré le porte-parole du groupe, Dr Faya Millimono.

Lire la suite

Conakry- : la guerre des chiffres

Après les affrontements survenus mardi entre manifestants du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et les forces de sécurité sur l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, l’heure est au décompte des deux côtés.

Lire la suite

Etienne Soropogui dit avoir été brutalisé pendant son arrestation

Etienne Soropogui, N° 2 des Nouvelles Forces Démocratiques a été arrêté et conduit d’abord à la gendarmerie de Hamdallaye puis de Matam devrait être entendu sur PV. Alors qu’il attendait son tour il a déclaré à notre rédaction avoir été brutalisé par les forces de sécurité durant son arrestation.

Lire la suite

Sidya Touré : « Le RPG a fait appel aux Donzos »

L’ancien Premier ministre Sidya Touré a annoncé mardi dans un entretien téléphonique accordé à Kaloum Presse que le Rassemblement du peuple de Guinée utilise des féticheurs et des donzos en plus des forces de sécurité régulières pour neutraliser la manifestation programmée par le collectif des partis pour la finalisation de la transition.

Lire la suite

Un capitaine arrêté !

Des éléments de la gendarmerie ont procédé à l’arrestation du capitaine Seydouba Camara, un béret rouge, en fin de matinée à Cosa. L’officier a été arrêté alors qu’il portait une arme sur lui.

Lire la suite

Manifestation de l’opposition : des affrontements signalés

La marche pacifique de l’opposition guinéenne annoncée pour ce mardi à Conakry n’a finalement pas eu lieu comme ses initiateurs l’entendaient.  Quelques heurts sont toutefois signalés ici et là. Et le dernier bilan avancé par des sources anonymes font état de deux à trois morts.

Lire la suite