Bannière
Bannière
Bannière

Sénégal: Idy et Maky: La guerre des ex PM au sein du M23

  • PDF

Ce n’est pas encore « Règlement de comptes à OK Corral » ni « Duel au soleil de la VDN », où ils ont tous deux leurs sièges de campagne, mais la guerre entre Idrisa Seck et Macky Sall est déclarée et de moins en moins feutrée. On a sorti les armes lourdes et on est prêt à s’en servir. L’épisode des 7 milliards de Taïwan, c’était de la « petite brouille » à côté des Scuds que risquent de s’envoyer les deux ex-Premiers ministres d’Abdoulaye Wade.

Ce 6 février, lors du meeting de Rufisque qui devait être commun à tous les candidats, Macky Sall a fait faux bond aux autres leaders de coalitions ou candidats, en ne venant pas dans la vieille ville, pour dire le fait du M23 contre la candidature d’Abdoulaye Wade. Commentant l’absence remarquée par tous du candidat de la coalition Macky 2012, Idrissa Seck a mis les deux pieds dans le plat, et attaqué publiquement et vertement, en des termes à peine voilés celui qui lui succéda à la primature :

 

« Ceux qui mettent leur personne au dessus du Sénégal, et qui commencent à se retirer de ce que nous avons tous convenus, se trompent d’approche. Au lieu de commencer à construire leur maison par de solides fondations, ils veulent d’abord poser la toiture. Celle-ci va leur tomber sur la tête dans leur lit ». Ce n’est pas la première altercation entre les deux hommes au sein du M23.

 

Déjà, le 4 février, lors de la préparation du meeting commun de la place de l’Obélisque, Macky Sall avait tenté de faire modifier le timing de la manifestation, prétextant un meeting de sa coalition à Guédiawaye. Courroucé, Idrissa Seck lui a rétorqué qu’il ne pouvait en être question. Puis, au moment de la rédaction de la déclaration commune à lire le premier jour de la campagne par tous les candidats du M23, Macky Sall a soulevé un amendement, et de façon insistante, qui a eu le don d’énerver le leader de Rewmi.

Enfin, le 5 février, alors qu’Idrissa Seck lisait la déclaration commune à la télé lors de son temps d’antenne, Macky Sall a fait une déclaration à part et déroulé son propre programme. La divergence actuelle entre les deux hommes, ex- PM de Wade, n’est en réalité que le catalyseur d’une rivalité larvée mais tenace, d’une sourde inimitié qui date des chantiers de Thiès et de la succession mal passée entre l’un et l’autre des premiers ministres de Wade. Tous aux abris, ça va chauffer !!!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir