dimanche , 9 mai 2021

Alpha Condé rouvre les frontières, Julius Bio l’élève au rang de « Grand Commandant » de la Sierra Leone

Crédit photo : Présidence de la République de Sierra Leone

Le président Léonais Julius Maada Bio a élevé mardi 27 avril son homologue guinéen Alpha Condé au grade de « Grand Commandant » de la République de Sierra Leone. 

La distinction, la plus haute du pays, a été décernée au président guinéen ainsi qu’à trois autres chefs d’Etat à savoir Nana Addo Dankwa Akufo-Addo (Ghana),  George Weah (Liberia) et Adama Barrow (Gambie) à l’occasion de l’An 60 de l’accession de la Sierra Leone à l’indépendance. 

Le président Bio a travers cette démarche a salué l’engagement de ses homologues à promouvoir la paix, la stabilité et la démocratie dans la sous-région ouest-africaine. 

« Votre présence ici, alors même que le monde lutte contre la pandémie du COVID-19, est une démonstration de profonde solidarité. Pour cela et plus encore, vous l’avez constamment démontré, nous sommes extrêmement reconnaissants de votre gentillesse », a-t-il dit dans un discours.

« Nous sommes confrontés à des menaces similaires pour la paix et la sécurité et nous devons rester collectivement vigilants pour protéger notre propriété commune. Nous partageons d’autres menaces communes. Le changement climatique et les écosystèmes fragiles menacent la biodiversité et la sécurité alimentaire dans la sous-région. Une population de jeunes en plein essor est une menace dans la mesure où la migration irrégulière, la criminalité, le trafic de drogue et les menaces d’une population rétive et marginalisée sont concernés ». 

Julius Maada Bio fait ainsi preuve de bonne foi, quelques jours seulement après la réouverture des frontières terrestres entre son pays et la Guinée, fermées depuis septembre sur ordre d’Alpha Condé pour des motifs sécuritaires. 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*