mercredi , 24 février 2021

CHAN 2020 : la Guinée transpire mais passe en quarts

La sélection locale guinéenne est passée par tous les états ce mercredi avant de valider son ticket pour le tour suivant. Grâce aux buts de Gnagna et Kantabadouno, la Guinée a obtenu un nul (2-2) suffisant pour sortir de la phase de groupes. Retour sur une rencontre palpitante.

Il ne fallait pas être en retard pour suivre cette rencontre. La partie engagée, les Guinéens ont tout de suite fait parler la poudre. Sur une faute de main dans la surface, le Syli Local obtient un pénalty que se charge de transformer Gnagna Barry (4’). En ouvrant le score, la Guinée lance les hostilités et démarre sur de très bonnes bases.

Ce but matinal aurait pu faire croire que les Guinéens étaient là pour dominer de la tête et des épaules leur adversaire mais au final, c’était un simple leurre. Du moins au regard de ce que l’équipe a montré en première période. Moussa Camara relance à chaque fois sur les deux attaquants et la Guinée fait le choix de ne pas construire le jeu en partant de derrière. Conséquence, la Tanzanie, plus présente sur les seconds ballons, prend le contrôle du jeu et assiège le camp guinéen.

Exposée, la défense du Syli subit. La frappe vicieuse de Kapombe est détournée par Moussa (20’). Cet avertissement sera immédiatement suivi d’une sanction. La volée magique de Majogoro laisse Moussa en spectateur médusé (23’). La Tanzanie égalise et relance l’intérêt du match.

En fin de première partie, la tête de Kantabadouno manque de puissance pour mettre en difficulté le gardien (39’). Dans le même sillage, la déviation de Gnagna trouve Kantabadouno dont la volée s’envole (46’).

Kanfory Bangoura et son équipe ont presque tout raté et le sélectionneur guinéen tente de réagir en lançant Ismaël Camara dès le retour des vestiaires à la place de Camara Ibrahima Sory.

En dépit de cette envie, Lappé constate avec impuissance que son équipe souffre dans tous les compartiments du jeu. Il y a un semblant d’amélioration qui naîtra mais il laissera vite place aux difficultés de la première période. Dans ce brouillard, la Guinée tient l’occasion de marquer contre le cours du jeu. Kanté centre, Kalil peut battre le gardien à bout portant mais son plat du pied manque totalement le cadre (65’). Quatre minutes plus tard, le pire se produit pour le Syli local. Manyama marque de la tête sur corner pour donner l’avantage à la Tanzanie (69’).

Avec cette avance score, les Tanzaniens tiennent enfin la partie par le bon bout et ils s’inscrivent dans une logique de gestion. Les Guinéens jouent leur va-tout car un but peut les qualifier à ce moment de la rencontre. Le ballon de Victor est renvoyé sur sa ligne par un défenseur (76’). Les joueurs de Kanfory sont finalement récompensés de leurs efforts. Le centre déposé de Mohamed Bangoura trouve la tête victorieuse de Victor Kantabadouno (82’).

La Guinée aura souffert mais l’objectif est atteint. Le Syli local se qualifie en quart de finale avec ce nul (2-2). Dans l’autre match, la Zambie et la Namibie ont aussi partagé les points (0-0). Le Syli finit donc en tête du classement avec cinq points soit une meilleure différence de buts que les chipolopolos et affrontera le Rwanda le 31 janvier à Limbé.

Foot224.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*