jeudi , 3 décembre 2020

Journée internationale des droits de l’enfant : Déclaration de la ministre de l’Action sociale

Conakry, le 19 novembre 2020 / Mesdames et Messieurs ; Chers Enfants de Guinée,

Le Gouvernement de la République par voix est particulièrement heureux d’annoncer la commémoration de la 31ième Journée Internationale des Droits de l’Enfant, le vendredi, 20 novembre 2020.

Conformément à notre positionnement historique en faveur des droits humains, la République de Guinée a été le 14ème au monde à ratifier la Convention relative aux Droits de l’Enfant.

Chers Compatriotes ;

Chers enfants de Guinée,

Cette occasion m’offre l’opportunité de saluer les nombreux efforts importants qui ont été accomplis par le Gouvernement et ses partenaires en faveur des enfants.

Il me plaît de souligner les progrès réalisés  à travers les politiques publiques et les plans sectoriels de développement socioéconomiques en matière d’enregistrement des naissances, de survie, de développement de l’enfant, d’éducation, d’accès à l’eau potable et de protection des enfants contre les abus et toutes formes de violences.

Toutefois, au regard des besoins immenses, les services sociaux n’ont pas encore atteint un niveau de satisfaction en termes de couverture et d’impact sur l’ensemble des personnes en situation de vulnérabilités ou à risque.

Chers Compatriotes ;

Chers enfants de Guinée,

Cette année, le focus de la célébration de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant qui se déroule dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 va porter sur le renforcement des efforts du Gouvernement pour mettre fin aux violences faites aux enfants, notamment le mariage d’enfants à travers la remise officielle du Plan Stratégique National pour la Promotion de l’abandon du mariage d’enfants.

A ce niveau, il convient de louer l’engagement personnel et constant de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, pour avoir intégré dans la nouvelle Constitution une disposition relative au mariage d’enfants.

En outre, de nouvelles initiatives de renforcement de la gouvernance locale et de partage de la croissance à travers la création de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités et de l’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale constituent un gage certain d’épanouissement et de bien-être des couches vulnérables que sont les enfants en général et les filles en particulier.

Chers Compatriotes,

Chers enfants de Guinée,

Pour renforcer ces acquis, il est du devoir des uns et des autres d’œuvrer pour la préservation d’un climat de tolérance et  de paix en vue de favoriser la promotion et la protection des droits et du bien-être de l’enfant.

Enfin, je renouvelle mes remerciements à l’ensemble des partenaires pour leur constant appui à la réalisation des différents programmes du Gouvernement en faveur des enfants.

Bonne fête aux enfants de Guinée, de l’Afrique et du monde entier

Je vous remercie

Mariama Sylla

Ministre de l’Action sociale et des personnes vulnérables

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*