jeudi , 3 décembre 2020

Après la campagne électorale, les manifestations interdites

Après la campagne électorale durant laquelle les gestes barrières contre le Coronavirus étaient foulées aux pieds, le président Alpha Condé a décidé jeudi d’interdire les manifestations publiques.

 En Conseil des ministres jeudi 19 novembre, le président Condé décidé de mettre de l’ordre dans sa famille politique « autorisé » ces dernières semaines à rassembler des centaines des milliers de personnes alors que l’opposition faisait face à un refus catégorique des municipalités.

Il demandé à ce qu’ordre soit donné aux partis et mouvements de soutien de la majorité présidentielle à surseoir aux manifestations publiques d’envergure. Le but est faciliter, selon le président guinéen, la campagne massive de tests à la Covid-19 initiée au niveau des administrations publiques et privées. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*