jeudi , 3 décembre 2020

Dalein va demander à ses militants d’observer une « trêve » pour leur permettre d’enterrer les morts et de s’approvisionner en denrées

Le champion de l’UFDG El hadj Cellou Dalein Diallo, qui continue de réclamer sa « victoire » à la présidentielle du 18 octobre dernier, a annoncé ce vendredi qu’il demandera à ses manifestants d’observer une « trêve », afin de permettre aux uns et aux autres « d’enterrer leurs morts et de s’approvisionner en denrées alimentaires ».

L’ancien Premier ministre qui compétissait sous la bannière de son parti UFDG pour la troisième fois à une élection présidentielle, a fait cette annoncé ce vendredi lors d’une conférence de presse, en présidence des membres de l’ANAD, (Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique) une nouvelle coalition d’une quarantaine de partis politiques alliés.

« Ladite trêve devrait durer jusqu’à mardi prochain » a annoncé Mr Diallo qui avait à ses côtés le collectif des dix candidats à la présidentielle du 18 octobre dernier.

« La trêve dans un premier temps consistera à permettre aux gens d’enterrer les personnes tuées lors des dernières émeutes post électorales. Parce qu’il y a eu plus de 30 morts, il faut donner du temps à ceux qui ont perdu des proches de faire leur deuil et d’enterrer les proches. Mais il faut également permettre à la population de s’approvisionner en denrées de première nécessité. Parce que quand il y a manifestation souvent par soucis de sécurité de leurs biens, il y a beaucoup des kiosques de supermarchés, de magasins, de boutiques qui ferment. Donc nous allons incessamment diffuser un communiqué », a dit le candidat malheureux de la dernière présidentielle, si l’on en croit les résultats provisoires de la CENI qui le crédite de 33%.

La crise post-électorale en Guinée a, de source gouvernementale, fait une vingtaine de morts, des blessés et de nombreux dégâts matériels.

Selon le ministre de la justice Me Mory Doumbouya, au moins 243 personnes ont été interpellées suite aux manifestations. Elles devront subir la rigueur de la loi, avait annoncé le Garde des sceaux, lors d’une conférence de presse.

Le président Alpha Condé a été déclaré vainqueur de la présidentielle dès le 1er tour avec un score de 59% selon la CENI. Ces résultats devront être confirmés ou rejetés selon les délibérations de la Cour constitutionnelle, la seule institution en Guinée à statuer sur les contentieux électoraux.

Cellou Dalein Diallo avait annoncé le lendemain du vote avoir remporté l’élection au 1er tour, selon des résultats qu’il détiendrait, et invité ses militants à descendre dans les rues pour défendre sa « victoire ».

  1. Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*